Le massage tantrique

Le massage Tantrique est sans aucun doute l’un des thèmes les plus complexes à aborder. Il n’a rien à voir avec un massage traditionnel à vocation médicale ou de détente. Savoir masser ne signifie pas savoir faire un massage Tantrique. Dans l’inconscient collectif, il est souvent associé à de nombreux fantasmes de la part de ceux qui ne le connaissent pas ou ne l’on jamais pratiqué. Dans nos sociétés occidentales Il est parfois de façon abusive et parfaitement injuste mis sur le même plan que la prostitution, alors qu’il est sans aucun lien avec elle.

 

Il existe différentes sortes de massages Tantriques qui répondent chacun à des codes parfaitement définis et qui sont le gage de leur qualité et de la sécurité pour ceux qui les pratiquent.

 

Il existe deux postures totalement différentes selon que l’on soit le massé « le receveur » ou que l’on soit le masseur « le donneur ». Si le massage se déroule en principe nu pour le massé pour s’affranchir de toute barrière, il est réalisé habillé pour celui qui masse afin que personne ne soit détourné de son rôle dans le cadre du massage.

 

Si le massage tantrique global s’intéresse en principe à l’ensemble du corps, sexe compris, il n’est jamais obligatoire et laissé au consentement éclairé et préalable des deux partenaires, le donneur et le receveur.

Dans tous les cas, le massage s’inscrit comme une véritable méditation partagée dans laquelle les participants établissent une véritable connexion entre eux. Celle-ci passe essentiellement par la présence de chacun dans son rôle et le contact des regards quand la posture le permet.

 

Ainsi chacun doit veiller à rester dans sa posture en essayant de ne pas laisser ses peurs, ses croyances ou toute autre chose qui n’aurait pas sa place dans le moment présent prendre le dessus.

 

Cette présence peut se manifester de nombreuses manières, la lenteur du toucher, l’écoute de l’autre et de soi par la parole ou toute autre sensation corporelle (rire, transpiration, grimace, tremblement, respiration…).

 

L’adaptation permanente du donneur à la réceptivité du receveur est l’une des clés de la réussite tout comme son absence de regret, d’attente, d’intention ou de volonté vis-à-vis de l’autre.

 

Il s’agit finalement de fluidifier la circulation de l’énergie dans un espace commun d’amour sincère et vrai qui correspond pleinement aux besoins du moment de chaque partenaire, par l’intermédiaire d’une communication simple et authentique.